Personnel

R. Barry Evans
Né et élevé sur la ferme familiale à Danville, Barry a fréquenté l’école primaire ADS et ensuite l’école secondaire Richmond Regional High School. Après ses études secondaires, il a fait carrière dans le commerce de l’automobile chez Dyson & Armstrong, à Richmond, pendant plusieurs années. Par la suite, il a complété un diplôme en marketing (administration) au Georgian College à Barrie en Ontario. En 1992, Barry a saisi l’occasion de devenir associé aux Résidences Funéraires Cass où il siège comme président. Barry s’est marié avec Lisette Galibois en 1999 et il a rénové l’ancienne maison de sa grand-mère où le couple demeure présentement avec leurs trois enfants.
Jacques Laberge
Né, élevé et demeurant encore sur la ferme familiale à Danville, Jacques apprécie la possibilité de pouvoir travailler aux Résidences Funéraires Cass tout en profitant des avantages de la vie rurale. Après avoir complété ses études à l’University of Western Ontario, il s’est joint à Cass en 1992 comme associé. Il partage sa vie avec son épouse, Jeannik, et ses deux filles, Catherine et Anne. Jacques est très occupé : gentilhomme fermier les fins de semaine, menuisier à ses heures, entraîneur de soccer, il fait aussi du ski et joue au hockey. Il est très impliqué au sein de l’école primaire de sa localité et au niveau de la commission scolaire.
Everett Boynton
Né à Montréal le 31 décembre 1950, il est le fils de Gordon Boynton et d’Edythe Stokes. Thanatologue de troisième génération, Everett a complété ses études au New England Institute of Embalming, à Boston, en 1972. Il a ensuite réussi les examens nationaux aux États-Unis. Il est par la suite retourné à Bury, afin de travailler aux côtés de son père. En 1977, Everett s’est joint à Cass pour finalement devenir associé.
Robert Redden
Né et élevé sur une petite ferme à Cookshire, Robert a complété un D.E.P. en électricité à Sherbrooke. Par la suite, il a travaillé comme boucher dans divers magasins et a été responsable du département de la boucherie au Provigo de Lennoxville pendant plusieurs années. Robert et son épouse, Yvonne Boutin, ont acheté la ferme familiale afin d’y élever leurs enfants, Nancy et Patrick. Robert aime le canot, le patinage, le vélo et la menuiserie. En 1998, Robert et Yvonne ont acheté une maison à Lennoxville et Robert s’est joint aux Résidences Funéraires Cass comme thanatologue. Il se fera un plaisir de vous servir.
Caroline Beauregard
Née à Sherbrooke et élevée dans les pittoresques vallées de Bishopton, Caroline a fait ses études en thanatologie à l’âge de dix-sept ans au collège de Rosemont. En 1996, diplôme en mains, elle est revenue de Montréal pour entamer sa carrière avec les Résidences Funéraires Cass à Lennoxville. Elle demeure présentement à Cookshire et partage sa vie avec Dominique Talbot.
Leslie Victor Webster
Leslie est né, a grandi et fait ses études dans le village de Fitch Bay au Québec. Très jeune, il a travaillé à la ferme familiale et pour la municipalité. Il a rencontré Janie Gilbert en 1965 et ils se sont mariés en 1966. Ils ont demeuré à Rock Island pendant deux ans pour ensuite déménager sur une fermette située à Ogden en 1968. Leslie est retourné à la vie agricole tout en occupant divers emplois. Il a débuté aux Résidences Funéraires Cass en 1995 comme thanatologue, en continuant toujours d’exploiter sa fermette. Il est également directeur du comité de l’exposition d’Ayer’s Cliff, un poste qu’il occupe depuis plus de trente ans.
Janie Webster
Janie est née à l’ancien Sherbrooke Hospital et a été élevée à Rock Island et à Beebe. Elle a complété ses études au Sacred Heart High School à Newport au Vermont, et a ensuite travaillé à la banque CIBC de Beebe. Elle a rencontré Leslie à une soirée dansante où elle jouait de la musique. Ils se sont mariés et peu après, Janie a laissé son emploi à la banque pour devenir la secrétaire-trésorière de la Société d’Horticulture du comté de Stanstead. En 1986, elle a quitté ce poste pour celui de secrétaire-trésorière pour l’exposition d’Ayer’s Cliff. En 1996, Janie s’est jointe à Leslie aux Résidences Funéraires Cass où elle conseille les familles tout en continuant d’occuper ses fonctions à l’exposition.


Robert Redden

Né et élevé sur une petite ferme à Cookshire, Robert a complété un D.E.P. en électricité à Sherbrooke. Par la suite, il a travaillé comme boucher dans divers magasins et a été responsable du département de la boucherie au Provigo de Lennoxville pendant plusieurs années. Robert et son épouse, Yvonne Boutin, ont acheté la ferme familiale afin d’y élever leurs enfants, Nancy et Patrick. Robert aime le canot, le patinage, le vélo et la menuiserie. En 1998, Robert et Yvonne ont acheté une maison à Lennoxville et Robert s’est joint aux Résidences Funéraires Cass comme thanatologue. Il se fera un plaisir de vous servir.

Caroline Beauregard

Née à Sherbrooke et élevée dans les pittoresques vallées de Bishopton, Caroline a fait ses études en thanatologie à l’âge de dix-sept ans au collège de Rosemont. En 1996, diplôme en mains, elle est revenue de Montréal pour entamer sa carrière avec les Résidences Funéraires Cass à Lennoxville. Elle demeure présentement à Cookshire et partage sa vie avec Dominique Talbot.

Leslie Victor Webster

Leslie est né, a grandi et fait ses études dans le village de Fitch Bay au Québec. Très jeune, il a travaillé à la ferme familiale et pour la municipalité. Il a rencontré Janie Gilbert en 1965 et ils se sont mariés en 1966. Ils ont demeuré à Rock Island pendant deux ans pour ensuite déménager sur une fermette située à Ogden en 1968. Leslie est retourné à la vie agricole tout en occupant divers emplois. Il a débuté aux Résidences Funéraires Cass en 1995 comme thanatologue, en continuant toujours d’exploiter sa fermette. Il est également directeur du comité de l’exposition d’Ayer’s Cliff, un poste qu’il occupe depuis plus de trente ans.

Janie Webster 
Janie est née à l’ancien Sherbrooke Hospital et a été élevée à Rock Island et à Beebe. Elle a complété ses études au Sacred Heart High School à Newport au Vermont, et a ensuite travaillé à la banque CIBC de Beebe. Elle a rencontré Leslie à une soirée dansante où elle jouait de la musique. Ils se sont mariés et peu après, Janie a laissé son emploi à la banque pour devenir la secrétaire-trésorière de la Société d’Horticulture du comté de Stanstead. En 1986, elle a quitté ce poste pour celui de secrétaire-trésorière pour l’exposition d’Ayer’s Cliff. En 1996, Janie s’est jointe à Leslie aux Résidences Funéraires Cass où elle conseille les familles tout en continuant d’occuper ses fonctions à l’exposition.

Penny Ward

Penny et sa soeur jumelle Laurie sont nées à Sherbrooke et ont été élevées à Sawyerville, sur la ferme familiale. Elle a fréquenté l’école primaire de Sawyerville, at par la suite Penny a obtenu son diplôme de l’école secondaire Alexander Galt en 1985. Elle est déménagée à Toronto pour commencer en emploi avec la Banque de Montréal. Peu de temps après, elle est retournée à Sawyerville en poursuivant son emploi au sein de la Banque de Montréal, ainsi que la succursale de Cookshire. En 1989, Penny a accepté une position avec la Banque CIBC de Lennoxville, où elle est demeurée pendant 19 ans. Penny s’est jointe au Résidences Funéraires Cass en 2008 en temps que secrétaire. Elle partage sa vie avec son époux Ivan et ses trois enfants Ryan, Kyle et Kevin

Frank Wilson

Né et élevé à North Hatley, Frank a déménagé à Lennoxville et y demeure et travail depuis plus de 35 ans. Il débute son parcours de travail à Sherbrooke avec la compagnie American Biltrite, et peu de temps après il prend un autre boulot à l’école secondaire Alexander Galt. Par la suite, Frank accepte une position avec le CEGEP Champlain de Lennoxville et entreprend une carrière de 30 ans en temps que Directeur des Ressources Matérielles. Pendant ces belles années, Frank et son épouse Jane élèvent leurs deux filles. Il est aussi bénévole avec le service d’incendie de Lennoxville pour plus de 20 ans, prenant sa retraite ayant réussis le grade de Lieutenant. En décembre 2009, Frank prend sa retraite du Collège Champlain, et, ne pouvant rester immobile trop longtemps, commence à travailler aux Résidences Funéraires Cass à temps partiel. Il apprécie beaucoup le sentiment d’entraide qu’il peut offrir aux familles dont il assiste.