Jacques Poulin

Livre de souvenirs


J'ai connu Jacques à l'Âtre Bleue à St-Georges-de-Windsor. Et je l'ai côtoyé d'un peu plus près quand j'ai travaillé à la cuisine dans le rang 6. Je me rappelle encore de sa voix, sa façon de parler mais aussi de sa gentillesse sous son air un peu bourru parfois. C'était un homme adorable. Je pensais à lui dans les environ de sa naissance à chaque année au mois d'octobre. Quand je voyais Candide, je demandais toujours de ses nouvelles. Quelle triste nouvelle. Je désire offrir toutes mes ...
sympathies à la famille.
Marie-Josée Côté